Résumé : Taylor remplace au pied levé une chanteuse de rock disparue sans crier gare, alors qu’une nouvelle menace, aux beaux yeux bleus et à l’accent so british, arrive en ville.

À la croisée des chemins entre fantasy urbaine et polar, découvrez la suite des aventures de Taylor, Lionel et Jake dans un récit sans temps mort, dans la lignée des meilleures séries télévisées américaines.

Hex in the City, Episode 2 : Die with Style

15,90 €Prix
  • Alexiane :

     

    "Dorian Lake signe ce second opus en restant fidèle à l’esprit de son histoire et de ses personnages, confirmant qu’il tient bien les rênes de son intrigue encore une fois, recoupant les évènements et les interactions entre eux. À défaut de nous poser devant une série, vous pourriez vous dire « Tiens, et si je lisais un nouvel épisode d’Hex in the City ? » Ce n’est peut-être pas quarante minutes de visionnage, mais quelques heures de lecture addictive, sous tension, où l’on retrouve ces héros qui en ont encore en réserve. Un autre point fort de cette histoire : les intrigues sont différentes d’un tome à un autre, tout en restant connectées grâce aux protagonistes."

     

    Maya :

     

    "Le récit est toujours aussi bien rythmé. Je n'ai pas pu lâcher ma tablette un instant, j'ai dévoré le livre en une soirée sans m'en rendre compte. Il m'a fallu arriver à l'épilogue pour que j'en prenne réellement conscience, l’histoire nous tient en haleine jusqu'au bout. Et puis la fin est là et c'est le drame. L'auteur se fait cruel, il nous laisse en plein désarroi au beau milieu d'une révélation capitale !"

     

    Lucille :

     

    "Bref, un second épisode explosif, prenant, qui nous donne déjà envie de découvrir le suivant ! Je l'ai lu en seulement quelques jours, tellement les pages défilent vite et que l'auteur nous rend accro à son histoire. Si vous ne connaissez pas encore cette série, je vous la recommande vivement !"

     

    Cyrielle :

     

    "Il y a une dynamique intéressante entre eux tous, notamment ce que j'ai cités au début de ma chronique. Il existe une tension née des secrets et des mystères que chacun porte en soit, et je suis persuadée que Dorian nous en cache encore. Si ces secrets risquent de les séparer, j'espère qu'ils sauront se pardonner pour vaincre, à la manière d'un bon Scooby-Gang (celui de Buffy, pas celui de Scooby-Doo xD)... mais rien n'en est moins sûr, si on se fie à la ligne éditoriale de Noir d'Absinthe... et ce n'est pas plus mal !"

     

    Laure :

     

    "L'écriture demeure fluide sans être rébarbative. Nerveuse, porteuse d'émotions même en certaines circonstances. Les mots sont bien employés et l’absence de langage vulgaire (que je déplore trouver dans bon nombre d’œuvres actuelles) , m'a enchanté. Lors de ma lecture, je me suis bien vue en compagnie de Taylor et Annabelle, notamment lors de leur rencontre avec la Griffe... J'ai vraiment partagé les sensations éprouvées en de telles circonstances et cela prouve que l'auteur a su me captiver par ses mots. Une fois encore, les descriptions restent d'une justesse étonnante et n'alourdissent pas l'ensemble. L'atmosphère générale s'assombrit dans cette aventure et je pressens que ce n'est que le début."

     

    Gabrielle :

     

    "La lecture est fluide. Les descriptions sont suffisantes pour imaginer les décors, les gestes. Les pensées sont bien amenées. Dorian donne les détails petit à petit. Il passe d'un personnage à l'autre, comme dans le premier épisode et cela donne plus de mouvements. Ils ont tous un lien, d'une manière ou d'une autre et ce n'est pas forcément notre "héroïne" qui est au milieu. Pourtant tout ce ramène à elle d'une façon ou d'une autre."

     

    Fildediane :

     

    "Bon autant l’avouer j’ai lu ce roman en quelques heures, très très addictif; je n’ai lâché les lignes du récit qu’une fois la dernière page tournée, même en ebook ça marche !!"