5 Choses à savoir sur la Fantasy

La Fantasy est un genre littéraire qui a le vent en poupe depuis quelques années. Mais derrière ce mot se cache un genre pas toujours compris et qui recèle de multiples facettes. Voici cinq choses à savoir sur la fantasy.


N'hésitez pas à commenter à la fin de cet article !


Fantasy rime avec Magie :


L’un des fondamentaux de la Fantasy est la magie. Tout œuvre de Fantasy possédera un aspect surnaturel, ce qui ne veut pas dire que toute œuvre traitant de la magie soit de la Fantasy.


Mais plus encore, cette magie est généralement acceptée, elle fait partie du monde décrit. Elle peut être omniprésente, comme dans le monde des sorciers d’Harry Potter par exemple, mais aussi plus discrète, comme au début du Trône de Fer.


Il s’agit de l’une des grandes différences entre la Fantasy et le Fantastique, car dans ce dernier, le surnaturel fait peur, perturbe et induit le doute. La magie est ainsi beaucoup moins présente dans le Fantastique et elle n’est jamais clairement expliquée. C’est là que le terme surnaturel prend son sens littéral.


La Fantasy se rapproche davantage du merveilleux.


Ne vous en faîtes-pas, vous trouverez les deux genres chez Noir d’Absinthe.


La Magie est au cœur de la plupart des univers de Fantasy


La Fantasy n’a pas d’époque :


Quand on pense à la Fantasy, on imagine immédiatement les chevaliers et les dragons, les sorciers blancs et les nécromanciens. Mais si la Fantasy médiévale est en effet particulièrement répandue, notamment grâce à Tolkien, le genre n’est pas lié au moyen-âge.


Il est ainsi tout à fait imaginable de lire de la Fantasy en pleine antiquité (Conan de Howard est un exemple de précurseur de la Fantasy dans un monde antique et mythique.), ou dans le futur. Ainsi par bien des aspects, la Saga Star Wars se rapproche de la Fantasy, tout en gardant une base de Science-Fiction (on appelle cela la Science-Fantasy).


Mais surtout, tout un genre littéraire et cinématographique mélange Fantasy et monde urbain. On appelle cela l’Urban Fantasy, qui se confond parfois avec le fantastique. Ainsi Harry Potter, une fois encore, emprunte à l’Urban Fantasy, mais on a aussi Buffy, Twilight ou encore American Gods de Neil Gaiman. Des styles très différents mais ce point commun : la Magie est réelle dans leurs textes contemporains.


Chez Noir d’Absinthe, comme nous adorons mélanger les genres, nous préférons classer nos univers par époque. Ainsi la Fantasy médiévale se trouvera dans la collection Memoria, tandis que la Fantasy Urbaine trouvera sa place dans la collection Terra Urbana.