San Francisco, Personnage à part entière.

March 6, 2018

Sommaire : 

 

Visite de San Francisco

Rencontre avec les personnages

La Genèse de Hex in the City

Making-of de l'illustration

 

 

Bienvenue à San Francisco !

 

La première parution de Noir d’Absinthe, l’épisode 1 de la série littéraire Hex in the City, se déroule dans cette ville de mythique de Californie. Au fil des aventures de Taylor, Jake et Lionel, vous découvrirez des quartiers et des lieux, parfois emblématiques, parfois plus discrets, de cette magnifique ville, véritable héroïne de la série.

 

Et si nous y plongions pour vous faire découvrir ces endroits de l’épisode 1, en se gardant évidemment de tout spoiler ?

 

Plaçons tout d’abord la ville. Située en Californie, dans le Grand Ouest Américain, San Francisco est une ville de bord de mer, située dans une baie, au-dessus de la célèbre faille de San Andreas.

 

 

 

La ville possède un microclimat particulier : il fait en effet plutôt frais, même en plein été, et très humide. Les brumes matinales provenant de la mer cachent régulièrement le paysage, pour se dissiper l’après-midi. La mer y est glaciale et, à part quelques passionnées, peu sont ceux qui s’y baignent.

 

 

San Francisco craint également les tremblements de terre : la ville a été entièrement détruite en 1906 par un séisme et les incendies qui ont suivi, ce qui n’a pas empêché les habitants de la reconstruire en quelques années à peine.

 

L’histoire de San Francisco est liée à l’or. Le nom de Golden Gate (détroit où se trouve aujourd'hui le fameux pont du Golden Gate), l’indique assez clairement. C’est en effet la ruée vers l’or qui a participé au développement de San Francisco, ce qui explique aussi son côté multiculturel, car les chercheurs d’or provenaient aussi bien de l’est américain que d'asie. La communauté chinoise est ainsi très présente et le Chinatown de San Francisco est l’un des plus mythiques.

 

 

Hex in the City vous fera découvrir les quartiers au fur et à mesure des épisodes. Voici pour commencer une carte des lieux importants ou mentionnés dans l’épisode 1, que vous pouvez agrandir et visionner sur votre ordinateur. Les noms des habitations et des bars sont fictifs, aussi vous ne les retrouverez pas sur la carte et il faudra faire preuve d’un tout petit peu d’imagination.

 

 

(Cliquez ici pour voir la carte dans un nouvel onglet)

 

Le Witch Hour, que vous voyez sur la couverture du livre, est l’un des lieux centraux de l’aventure. C’est là que travaille Taylor, l’héroïne de Hex. Ce bar un peu new-age se trouve en plein Haight & Ashbury, un quartier remarquable de San Francisco.

 

Imaginez une longue rue, Haight Street, où les années 60 ne se sont jamais vraiment arrêtées et où la culture hippie a perduré. Vous trouverez des friperies, des vendeurs de haschisch (légal en Californie sur ordonnance, ce qui n’est pas tout à fait le cas ici…), des restaurants végan et des supermarchés bio (on mange bien à SF, surtout comparé à New York), une librairie anarchiste, des murs tagués et toute une population hippie, punk et un peu hors-système. Tous les ans il y a un grand festival de rue très animé. Il s’agit d’un quartier vivant et insolite, fier représentant de l’ouverture d’esprit de la ville.

Dans les rues alentour, on trouve ces maisons victoriennes typiques de San Francisco. Taylor vit ainsi chez sa cousine, Andrea (une flic latino aux vilaines manies), dans une de ces maisons voisines. On vous laisse deviner laquelle :

 

 

Sortons un instant de Haight & Ashbury et allons explorer Twin Peaks (non, pas la série de David Lynch, mais la double-colline qui domine San Francisco). Taylor apprécie particulièrement cet endroit, un petit coin secret où elle fait régulièrement son jogging (quand elle en a le courage du moins, parce que les côtes sont sévères !). C’est un lieu qui attire les touristes et pour cause, on y voit toute la ville (mieux vaut y aller l’après-midi, quand les brumes se sont un peu dissipées). La rue que vous voyez sur la photo ci-dessous et qui semble séparer la ville en deux est Market Street.

 

Sienna, une amie de Taylor que l’on rencontre rapidement dans l’épisode 1, vit dans une des rues adjacentes à Market Street (que vous pouvez voir de plus près sur la photo ci-dessous). La rue est très longue (7,2 kilomètres) et mène vers le quartier de l’Embarcadère et le front de mer (qui apparaitra davantage aux épisodes 2 et 3 et dont nous parlerons peut-être plus à ce moment là). C’est une rue très commerçante où se trouvent d’immenses centres commerciaux, mais aussi des buildings du Financial District.

 

 

Toute visite de San Francisco serait incomplète sans un tour sur le Golden Gate Bridge, le pont emblématique de la ville. Construit dans les années 30 (quelques années après l’Empire State Building), il a été pendant 30 ans le pont suspendu le plus long du monde.

 

Il permet avant tout de relier San Francisco, qui est une presqu’île naturelle, au reste du continent. Très emprunté, il a vu passer un peu plus de 2 milliards de véhicules depuis son ouverture. Autre chiffre un peu moins enthousiasmant : ce sont près de 1400 suicides qui ont eu lieu depuis le pont depuis l’ouverture.

 

 

Du pont, vous pouvez apercevoir la ville, mais aussi Alcatraz, la célèbre prison insulaire, érigée au milieu de la Baie et qui mérite absolument une visite.

 

 

Un dernier mot sur la ville et son histoire. Si elle a été le cœur du mouvement de libération des mœurs à la fin des années 70, c’est aussi une ville qui a beaucoup fait pour les gays (ou plutôt : où les gays ont beaucoup fait pour eux-mêmes). Cet héritage se retrouve encore et San Francisco est particulièrement libertaire. Castro, que l'on découvrira dès l'épisode 2, représente l'héritage de la lutte pour les droits des homosexuels.

 

 

Quelle meilleure ville pour explorer ces questions, qui font partie intégrante de l’identité de Hex in the City ?

 

 

Crédit photo : Mélanie Le Goueff et Unsplash

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Interview de Maude Elyther

February 28, 2019