AliN : Tous différents : Interview de l'autrice par une jeune lectrice

Lisa Saurel, élève en classe de troisième, a effectué son stage d’observation en entreprise chez Noir d’Absinthe. Dans le cadre de son stage, elle nous présente interview d'Axelle Colau, autrice du roman AliN : Tous différents.


Interview d'Axelle Colau, autrice d'AliN






Combien de temps vous a pris l'écriture du manuscrit d'AliN ?


"J'ai écrit la première version d'AliN en une semaine. Une sorte de défi que je m'étais lancé à l'époque et qui avait très bien fonctionné !"



Combien de temps s'est écoulé entre la fin de l'écriture du manuscrit et la mise en vente du livre ?


"Il s'est écoulé environ 3 ans entre la fin de l'écriture de la première version et sa publication chez Noir d'Absinthe."



Certains personnages d'AliN vous ont-ils été inspirés par des personnes de la vie réelle ? Si oui, lesquels ?


"Oui et non. Lili et moi avons beaucoup en commun, mais je me reconnais aussi en Adrien. Chaque personnage a une part de réel, mais la fiction reste très présente."



Vous identifiez-vous au personnage d'Adrien ? Si oui, quel est son trait de caractère qui vous permet le plus de vous identifier à lui ? Et pour Lili ?


"Comme dit plus haut, Adrien, je m'identifie surtout à sa détermination, même si son côté craintif vient aussi, un peu, de moi. Lili, c'est son insécurité et son rapport à l'image qu'elle a d'elle-même qui me parlent plus."



Aimeriez-vous écrire une suite à AliN ?


"Oui et non. Je pense plus à un Spin-off. Il est dans mes carnets, en train de mûrir pour fleurir bientôt."



Aviez-vous proposé le roman AliN à d'autres maisons d'édition ? L'avaient-elles refusé ? Si oui, pourquoi l'avaient-elles refusé ? Si non, pourquoi avoir choisi de le faire éditer chez Noir d'Absinthe ?


"Je l'avais en effet proposé à plusieurs maisons d'édition. Elles l'ont refusé, soit parce qu'elles avaient déjà un roman sur cette thématique dans leur catalogue, soit parce que le traitement leur a paru trop dur. Noir d'Absinthe m'a paru une maison appropriée pour ce roman atypique. L'équipe a accueilli les émotions brutes d'Adrien et Lili avec bienveillance."



Y a-t-il d'autres problèmes de société qui vous inspirent ?


"Les violences conjugales, surtout dans les couples jeunes, sont très très peu décrites dans la littérature Young Adult. On a surtout l'image de la femme battue par son mari, d'un couple d'une trentaine, quarantaine d'année. Mais les violences peuvent commencer bien plus tôt malheureusement. Et c'est ce sujet que j'aimerais traiter dans le fameux Spin-off."



A quel âge avez-vous commencé l'écriture et pourquoi ?


"J'ai commencé à écrire vers 11 ans, sous l'impulsion bienveillante de ma maîtresse de CM2. Elle a su éveiller l'étincelle de créativité en moi. Depuis, je n'ai jamais arrêté ! J'ai trop d'histoires à partager, trop de personnages qui me tannent pour vivre ailleurs que dans ma tête."



Qu'avez-vous trouvé de plus compliqué dans l'écriture de vos romans ?


"Le plus dur, parfois, est de trouver le temps pour chaque histoire. Mon esprit cartésien aimerait écrire de façon presque automatique pour voir enfin tous ces textes en chair et en encre, malheureusement, la créativité et l'Art ont une autre temporalité. Chaque histoire arrive à point nommé et il faut jongler pour que tout s'enchaîne au mieux."



Avez-vous un conseil à donner à quelqu'un qui débute dans l'écriture ?


"Ecrire. Ne pas se décourager. Chercher du soutien dans les communautés d'auteurices. Ne pas rester seul face à sa page blanche (ou non)."



Y a-t-il un thème que vous aimeriez aborder dans un prochain roman ?


"La maternité. J'ai envie d'en parler avec un angle... différent !"



Où peut-on se procurer vos romans ?


"Sur internet, sur les sites de mes éditeurs ou de librairies en ligne. Ou encore en librairie. Et bientôt, j'espère en salon littéraire."




Je remercie Madame Colau qui a pris le temps de répondre à mes questions,


Lisa SAUREL

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square