Anthologie Monstresse(s) : Interview de Dola Rosselet

Présentation


Dola Rosselet est née dans les Alpes à l’automne 1976. Elle y a vécu une vingtaine d’années avant que ses études puis son métier ne l’emmènent toujours plus loin. Elle réside désormais à Berlin où elle exerce la profession d’aromaticienne.

Après avoir lu plus d’histoires qu’elle ne saurait en compter, elle décide de prendre la plume pour raconter les siennes. Et si son genre de prédilection est l’imaginaire, elle s’aventure volontiers dans d’autres contrées.

À l’automne 2017, un recueil de ses textes, intitulé De chair et d’encre, est paru aux éditions Rivière Blanche : il regroupe des récits inédits et les nouvelles précédemment publiées chez différents éditeurs.

Depuis d’autres textes ont trouvé leur place en anthologies tandis qu’un projet de plus grande ampleur prend forme peu à peu.


https://www.facebook.com/profile.php?id=100063547508207





La forêt, la nature, la terre ont une place très importante dans votre nouvelle. Selon vous, y aurait-il un lien particulier entre le féminin et la nature ?


Je crois surtout que la nature peut devenir un refuge pour tous ceux et toutes celles qui ne trouvent pas leur place dans le monde ou se refusent à l’accepter tel qu’il l’est.

Remontons plusieurs siècles en arrière, quand les universités de médecine ne sont ouvertes qu’aux hommes bien nés. Que reste-t-il aux femmes sinon les soins par les plantes, et aux hommes qui ne savent pas lire si ce n’est le destin de rebouteux ? L’exclusion enfante des sorcières et des guérisseurs, crée une dichotomie entre savoir académique et savoir empirique.

Examinons un instant nos sociétés modernes et les différents rapports de domination qui s’exercent : asservir la nature, contraindre les femmes, exploiter les ressources, affaiblir les peuples « primitifs » – ou prétendus tels par leurs oppresseurs. Presque tous les verbes sont interchangeables sans que le sens s’amoindrisse ou se perde…



Votre nouvelle évoque aussi l’attachement à la terre natale. Est-ce un thème qui vous inspire ou vous touche tout particulièrement ?