La quête du héros : recette du succès ?

Dans nos civilisations modernes, La SFFF nous a été présentée au moyen de créations littéraires, avant de s’étendre à d’autres médiums vidéoludiques ou culturels. Les premières traces d’œuvres écrites issues de l’imaginaire nous viendraient des mythes et religions d’anciennes civilisations (égyptiennes, romaines ou grecques, entre autres.)


Celui d’Icare, par exemple, qui s’échappa du labyrinthe conçu par son père ingénieur, Dédale, pour finir par voler trop près du soleil et se brûler les ailes. À travers mon regard de passionné de S-F, j’y vois un scientifique et sa toute dernière création - l’ancêtre du jetpack fait de cire et de plumes -, les bases du genre sont posées. Le mythe pouvant faire écho à une technologie qui, développée sans éthique, serait susceptible de se soustraire à notre contrôle et nous condamner…


Au sujet des mythes et religions, Joseph Campbell, un professeur et écrivain américain né en 1904 met en exergue dans son livre Le Héros aux Milles et un Visages de nombreux traits communs entre des légendes d’époques différentes et d’origines géographiques sensiblement opposées. Sa Théorie du Monomythe met en avant que chacune de ces histoires vectrices de morales et d’émotions serait plus ou moins scénarisée selon un plan en douze étapes : Le Voyage du Héros.





Si le schéma narratif ne vous est pas inconnu, c’est qu’il est encore allègrement utilisé, en particulier au cinéma. En effet, afin de convaincre le public le plus large possible, quoi de plus efficace que la première histoire de l’humanité ?

Je vous propose de réfléchir à un début de plan pour le Best-seller/Blockbuster de demain en me servant du schéma décrit par Campbell (toute ressemblance avec des éléments issus des grands succès de la SFFF est le fruit pourri du hasard).


1 - Quotidien ordinaire du Héros :

Jean-Paul Atréïdes se la coule douce sur Tatooine, sa planète natale. Le roi et la reine, ses parents, sont morts. Il est élevé par son oncle Ben-kénobi et sa tante May et son quotidien est rythmé par les leçons de ses précepteurs. Heureusement, il trouve quand même le temps de faire les quatre cents coups avec sa meilleure amie, Hermi-Jane.



Jean-Paul et Hermi-Jane, quand oncle Ben-kénobi et tante May ont le dos tourné


2 et 3- Appel de l’aventure et hésitation :